Que faut-il savoir sur l’assurance obsèques avant d’y souscrire ?

Publié le : 14 octobre 20214 mins de lecture

La plupart des citoyens français mettent de côté de l’argent pour leurs propres funérailles. Plus de 3,5 millions ont une assurance d’enterrement selon une étude. Mais ce genre de condition est-il un terme vraiment essentiel pour que les familles n’aient pas à financer et gérer la disparition ? Il existe des points intéressants pour tout savoir avant de faire la souscription d’une assurance obsèques et c’est à vous de voir et faire le meilleur choix.

C’est quoi une assurance obsèques ?

Les organismes qui commercialisent des contrats obsèques ont un argument majeur tel « La protection de sa famille c’est de lui éviter de financer ses funérailles ». En fait, ce genre de contrat accède à approvisionner un capital qui est essentiel à couvrir les frais de l’assurance obsèques quand le moment est venu. En addition de la mélancolie sur la mort, la famille n’a pas à subir cette dépense dont le prix n’est pas insignifiant : en moyenne de 3 500€.

« Préparer d’abord sa sortie », c’est le deuxième argument des assurances d’enterrement car ils permettent de déterminer la façon dont va se dérouler l’enterrement. Le souscripteur peut également préciser dans un contrat d’enterrement ses volontés pour les funérailles comme la crémation ou l’inhumation, choix de l’urne funéraire ou de cercueil, transports et les fleurs. En général, le souscripteur qui détermine les propos des prestations et désigne également une société spéciale pour de pompes funèbres pour les accomplir.

Combien coûte une assurance obsèques ?

La souscription d’une assurance obsèques n’est pas toujours très onéreuse. Vu que c’est au souscripteur de déterminer le capital qu’il veut provisionner. Le prix des cotisations dépend de la procédure de versement. Il existe trois types de versements. Le premier c’est un versement unique versé en une unique cotisation. La bonne moyenne c’est 5000€ pour un contrat obsèques. Il est conseillé pour les gens déjà âgés.

Le deuxième est le versement temporaire. Vous choisissez de verser des mensualités durant un moment défini entre 5 à 15 ans. Vous pouvez compter environ 45€ par mois pour un capital de 5000€ sur 5 à 15 ans. Il est recommandé plutôt aux jeunes seniors qui souhaitent constituer un capital petit à petit.

Le troisième est le versement viager. Vous déterminez un capital et vous aurez des mensualités jusqu’à votre décès. C’est conseillé aux gens dont l’âge approche des statistiques de décès. Si vous êtes encore jeune, le risque c’est de faire le paiement plus que le capital déterminé. Et lorsque vous versez de l’argent en trop, ce sera à fonds perdus.

Quelles sont les garanties d’une assurance obsèques ?

Le capital amassé est essentiel à financer le cercueil, le toilettage, la cérémonie et la préparation du corps, la pierre tombale, le transport du défunt, mais également les faire-part, la concession et le creusement de la fosse. Cela veut dire la parcelle du territoire que vous louez à la mairie pour enterrer le défunt. D’ailleurs, certaines sociétés funéraires suggèrent même des services anecdotiques comme l’aide aux procédures juridiques et administratives, le financement du voyage de vos proches jusqu’à l’endroit de l’inhumation et le rapatriement du corps. Dans toutes situations, les garanties implantées doivent être forcément précisées.

Plan du site